L’AUSTRALIE CIBLÉE PAR UNE CYBERATTAQUE

Le Premier ministre australien, Scott Morrison, a annoncé ce matin que le pays était victime d’une cyberattaque majeure visant le gouvernement et les entreprises australiennes. Il a informé le pays que les attaques «ne venaient pas de commencer».

On ne sait pas pourquoi le gouvernement a choisi aujourd’hui de faire cette annonce, ni même ce qui se passe exactement.

L’attaque est décrite comme «soutenue par un État», ce qui signifie qu’un gouvernement étranger serait derrière cette cyberattaque. Interrogé sur qui pouvait être à l’origine de cette attaque, le Premier ministre a affirmé: “… Il n’y a pas un grand nombre d’acteurs étatiques qui peuvent s’engager dans ce type d’activité.”. Cela a été interprété comme une référence codée à la Chine, que le gouvernement australien soupçonnerait d’être à l’origine des attaques.

“Il est vital que toutes les organisations australiennes soient attentives à cette menace et prennent des mesures pour protéger leurs propres réseaux”, a déclaré la ministre de la Défense, Mme Reynolds.

Les cyberattaques majeures en Australie

  • 2020 : Incidents signalés dans de grandes entreprises australiennes, dont le sidérurgiste BlueScope, la société de logistique Toll Group et l’agence gouvernementale de l’État Services New South Wales
  • Juin 2019 : L’Australian National University a révélé qu’un groupe “hautement professionnel” ,environ 15 hackers, avait accès aux informations des étudiants et du personnel, ainsi qu’à la recherche universitaire, pendant six mois
  • Février 2019: Le réseau informatique parlementaire australien et les partis politiques ont fait l’objet d’une tentative d’attaque par un “acteur d’État”
  • 2017: Des informations sur des avions de chasse et des navires de la marine ont été volées à un contacteur du gouvernement australien .
  • 2015: Des espions étrangers attaquent le Bureau australien de météorologie .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.