L’INTÉRIEUR DEMANDE LA RÉGULATION DES NOMS DE RUES ET DE PLACE PUBLIQUES

Dans une circulaire adressée aux gouverneurs et aux walis, le ministre de l’Intérieur, M. Abdelouafi Laftit, a déclaré que la désignation des places et des voies publiques doit désormais respecter les dispositions de la loi relative aux communes.

Une circulaire qui intervient après le scandale d’un maire islamiste qui avait décidé de nommer des rues de la ville au nom de salafistes radicaux. Le ministre de l’Intérieur a déclaré dans la circulaire que les lieux publics doivent être désignés conformément au décret n ° 2.17.307 du 3 juillet 2017. La circulaire passe également en revue les procédures d’adoptions par le conseil communal pour statuer sur les noms. Le ministre tient à souligner que cette circulaire vise à corriger certains dysfonctionnements constatés dans ce domaine. M. Laftit a ajouté qu’il est donc nécessaire de choisir le nom de l’artère et qu’il ne devrait pas être basé sur un décision personnelle ou des considérations liées au commerce d’influence et de privilèges.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.