ALGÉRIE: REMANIEMENT PARTIEL DU GOUVERNEMENT

Le gouvernement algérien a annoncé mardi une réorganisation partielle du gouvernement au moment où le pays est confronté à un risque de ralentissement économique. Abdelmadjid Attar, l’ancien dirigeant de la compagnie pétrolière publique Sonatrach, est devenu ministre de l’Énergie, tandis qu’aux finances a été nommé le gouverneur de la banque centrale, Ayman Benabderrahmane.

Six mois après la nomination du gouvernement actuel, l’Algérie a nommé mardi 23 juin un nouveau ministre de l’Énergie et un nouveau ministre des Finances. Ce changement s’est déroulée dans le contexte d’une baisse des revenus de la compagnie algérienne de pétrole et de gaz Sonatrach. Il a également affecté l’enseignement supérieur, l’agriculture, les transports et le tourisme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.