TUTTO BENE POUR LE WYDAD À AGADIR

Le Wydad de Casablanca poursuit à Agadir, son stage de concentration à huis clos. Deux séances sont au programme quotidiennement, une tôt le matin et une deuxième en fin de journée. Un rythme de haut niveau imposé par l’entraineur des rouges, l’espagnol Juan Carlos Garrido, qui dirige son groupe depuis… l’Espagne, via des réunions en visioconférence.

Le stage se passe dans de très bonnes conditions, les wydadis ont opté pour le luxueux hôtel Royal Atlas pour y séjourner pendant cette période de concentration, qui durera dix jours.

Dans un autre contexte, l’arrière central Achraf Dari et le milieu de terrain Michel Babatoundé sont restés à Casablanca à la demande du staff médical de l’équipe. Blessés depuis quelques mois, les deux joueurs ont été invités à suivre un programme spécial de rééducation au complexe Benjelloun, avant de pouvoir reprendre le chemin des entrainements collectifs.

Enfin, il est à rappeler que Mohamed Nahiri n’a toujours pas rejoint ses coéquipiers. Les pourparlers avec la direction du club pour prolonger son contrat avec les diables rouges sont à ce stade, sans résultat. Nahiri aurait demandé un montant exorbitant face à un refus des plus stricts de Said Naciri, président du WAC.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.