LE RÉCAP’ DE LA SEMAINE #1

Retour sur les temps forts de l’actualité de la semaine. Le Flash sélectionne pour vous l’actualité qu’il ne fallait pas manquer.

Tiktok interdit aux Etats-Unis

En août, Microsoft avait proposé de racheter les activités américaines de l’application Tiktok pour que celle-ci continue de fonctionner aux Etats-unis. Mais le 14 septembre 2020, son propriétaire chinois, ByteDance, a rejeté cette offre. Ce qui entraîne de facto l’arrêt de l’appli au 20 septembre. En effet, suivant le décret signé par Donald Trump début août , la vente de Tiktok devait être effective dans les quarante-cinq jours. Le gouvernement américain accuse la plateforme de collecter des données sur les utilisateurs et de faire de l’espionnage pour le compte du gouvernement chinois.

 

Les incendies continuent de ravager la côte ouest des Etats-Unis. 

A sept semaines de l’élection présidentielle, les feux se sont invités dans la campagne. Aux scientifiques qui l’alertaient sur le rôle du réchauffement climatique dans cette catastrophe, Donald Trump a rétorqué : « Je ne pense pas que la science sache réellement. » Il a déclaré que ces feux étaient liés à une mauvaise « gestion forestière ». Joe Biden, son adversaire démocrate, a aussitôt contre attaqué affirmant que Donald Trump était le « pyromane du climat ». En Californie et dans l’Oregon, au moins trente personnes ont perdu la vie dans ces incendies.

 

Le journaliste algérien, Khaled Drareni, condamné à deux ans de prison.

Le correspondant en Algérie de Reporters sans frontières (RSF) et de TV5 monde couvrait le Hirak, ce mouvement de protestation qui a secoué l’Algérie. Arrêté lors d’une manifestation, il a été condamné à trois ans de prison ferme « pour incitation à un attroupement non armé et atteinte à l’intégrité du territoire national ». Le journaliste, qui a fait appel, a vu sa peine réduite à deux ans ferme. La sentence reste inédite par sa brutalité. Elle a choqué journalistes, avocats et ONG en Algérie et au-delà. Elle illustre selon eux la dégradation des libertés en Algérie.

 

Israël reconfiné.

Israël de nouveau confiné face à la seconde vague de Covid-19. Il devrait durer trois semaines, mais Benjamin Nétanyahou n’exclut pas d’étendre cette mesure si la situation n’est pas jugulée. Les écoles, les restaurants, les centres commerciaux et les hôtels ont fermé. Des restrictions de déplacement sont également imposées. Ces mesures arrivent après la mise en place d’un couvre-feu dans une quarantaine de villes. Le confinement couvrira plusieurs fêtes juives et devrait se terminer le 11 octobre. Ce confinement met fin aux manifestations qui réunissent depuis l’été des milliers d’israéliens qui dénoncent la gestion sanitaire et économique de la pandémie.

 

En Espagne, la situation sanitaire continue de s’aggraver.

Dans la région de Madrid, on parle désormais de « deuxième vague ». Les autorités régionales reconnaissent être « dépassées » par l’explosion du nombre de cas. Les quartiers populaires et banlieues modestes du sud de la capitale sont les plus touchés. De nouvelles mesures fortes ont été annoncées comme un « reconfinement ciblé ». Devant l’anxiété générée par ces mesures dans la population, les autorités ont finalement fait machine arrière et annulé toute idée d’un nouveau confinement, même local.

 

Macron ferme le débat sur la 5G.

Lundi 14 septembre 2020, le président de la République a comparé les détracteurs de la 5G à des « Amish » devant une centaines d’entrepreneurs de la « French Tech » à l’Elysée. « Je ne crois pas que le modèle amish permette de régler les défis de l’écologie contemporaine », s’est moqué le chef de l’Etat, en référence à cette communauté religieuse américaine qui vit comme au XVIIIe siècle. La veille, 70 élus écologistes et de gauche, dont Jean Luc Mélenchon, demandaient un moratoire sur le déploiement de la 5G. Choquée par les nouveaux propos d’Emmanuel Macron, l’opposition à l’Assemblée nationale réclame un débat national sur le développement du réseau en France.

 

Jean-Pierre Pernaut va quitter le journal de 13 heures de TF1.

C’est ce qu’a annoncé la chaîne mardi 15 septembre. Après avoir occupé ce poste pendant presque trente-trois ans, il présentera son dernier journal télévisé le 18 décembre. Lors de son arrivée sur la chaîne en 1988, il donne au journal un caractère régional pour se rapprocher de ce qu’il considère comme « la vraie vie » et « les vrais gens ». Le présentateur est aussi célèbre pour son cynisme. Pendant la crise du coronavirus, il avait comparé les rassemblements de la Fête de la musique à des troupeaux de moutons. Celui que l’on connaît sous le nom de JPP sera remplacé par Marie-Sophie Lacarrau, qui présente depuis 2016 le 13 heures de France 2.

 

Freeze Corleone accusé d’antisémitisme dans ses textes.

Jeudi, le gouvernement a en effet annoncé avoir saisi la justice au sujet de plusieurs de clips jugés « antisémites » et « négationnistes » du rappeur, qui ont provoqué l’indignation de la majorité LREM. Dans un tweet publié dans la nuit de mercredi à jeudi, Gérald Darmanin en personne s’était indigné de propos « inqualifiables ». le parquet de Paris a annoncé l’ouverture d’une enquête portant sur différents clips vidéos et chansons de Freeze Corleone des chefs de provocation à la haine raciale et injure à caractère raciste. Pionnier de la drill en France (un courant musical né au début des années 2010 à Chicago), le rappeur a sorti une dizaine de projets musicaux en dix ans, et tout récemment l’album La Menace Fantôme chez Universal. Artiste très énigmatique, il évolue depuis plusieurs années à contre-courant de l’industrie musicale mainstream. le label de musique Universal France a annoncé vendredi cesser « toute collaboration » avec l’une de ses étoiles montantes, le rappeur Freeze Corleone.

 

Démarrage impressionnant du nouvel album de Damso “QALF”.

Damso a fait son grand retour ce vendredi 18 avec la sortie de QALF son nouvel album, peut-être l’album le plus attendu de l’année comme il le dit lui-même. Damso a frappé très fort en réalisant 11,3 millions de streams, soit  le meilleur démarrage streaming de l’année en 24h sur Spotify France.  L’album sera disponible en physique à partir du 25 septembre prochain avec inclus un morceau bonus et une rumeur d’un possible double album. qui s’intensifie sur les réseaux sociaux depuis hier.

 

Sony annonce la date et le prix de la PS5.

Lors d’une conférence en ligne mercredi 16 septembre au soir, sony a dévoilé les prix et la date de sortie de sa PlayStation 5 déclinée en deux versions : l’une classique, l’autre en Digital Edition, à respectivement 499 et 399 euros.La PS5 et la PS5 Digital Edition arriveront le 19 novembre prochain en France à respectivement 499 euros et 399 euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.